Quel type de disque dur choisir ? SSD vs HDD vs SSHD et 2.5″ vs 3.5″ – Cas pratiques.

Votre ordinateur et disque dur sont trop lents, votre ancien disque vous a lâché, vous souhaitez changer de PC ou vous procurer un disque dur externe ? Il vous faudra alors faire un choix éclairé parmi les technologies disponibles, ce afin d’optimiser le rapport performance/coût/durabilité.

Quel type de disque dur choisir ?  SSD vs HDD vs SSHD et 2.5" vs 3.5" - Cas pratiques. - generationcloud.fr

Des disquettes au CD puis du DVD au Blu-ray, en passant par la cassette et bien d’autres, nombreux sont les formats et technologies de stockage de données qui ont atteint nos maisons, nos appareils informatiques et vidéoludiques.

Inventé en 1956 par Reynold Johnson, un ingénieur d’IBM (société américaine de matériel informatique, également à l’origine du Personal Computer, le fameux PC), le disque dur mécanique est aujourd’hui encore le moyen de stockage le plus répandu.

On parle désormais couramment de HDD, faisant référence à « Hard DiskDrive », ou « Support en disque dur ». Comme tout support, il sert à contenir ou accueillir, en l’occurrence ici, des données informatiques, gravées.La photo ci-dessous vaut plus que mille mots, voilà pourquoi l’on parle de « Disque dur » :

Quel type de disque dur choisir ?  SSD vs HDD vs SSHD et 2.5" vs 3.5" - Cas pratiques. 1 - generationcloud.fr
Le premier HDD

Pourquoi choisir et où trouver des disques durs HDD (internes) ?

Mais comment un tel objet peut-il décemment trouver sa place dans des ordinateurs aussi fins que ceux d’aujourd’hui ? Eh bien ce format à évidemment fortement évolué depuis sa création, il existe aujourd’hui deux grands type de disques durs mécaniques actuellement utilisés par les constructeurs de PC portables et ordinateurs de bureau, ce qui nous amène au cœur du sujet de cet article :

  • Les disques durs mécaniques de 2.5″ *
  • Les disques durs mécaniques de 3.5″

Comprendre (« ) par « pouces », comme pour la diagonale des téléviseurs.

Leurs particularités distinctes sont, dans les grandes lignes :

2.5″
– Les disques durs de 2.5″ sont plus fins et présents dans les ordinateurs portables aussi dits laptops.
– Ils se dégradent cependant plus vite et sont plus fragiles que leurs semblables de taille supérieure, leurs performances sont également moindres, et plafonnent le plus souvent à 5400tr/min (tours par minute).

3.5″
– Les disques durs de 3.5″ sont plus lourds et beaucoup plus volumineux que leurs semblables de taille inférieure.
– Les performances sont plus stables en raison de contraintes de miniaturisation plus souples, et sont au minimum de 7200tr/min pour du matériel récent.

On aura ainsi tendance à constater la présence de disque de 3.5″ dans les ordinateurs fixes et de 2.5″ dans les ordinateurs portables et tout-en-un.

Ces deux types sont aujourd’hui les supports de données les moins chers en rapport coût par GO de données.

Le cas peu pertinent des SSHD

Le SSHD (solid state hybrid drive) ou « disque dur hybride » est un mélange entre le disque dur classique et le SSD. Il est en fait un disque normal mais comportant une zone de mémoire séparée, aussi appelée « cache » ou « cache mémoire », étant elle de technologie SSD.

Le rôle de cette zone est de garder à disposition les fichiers que vous ouvrez le plus souvent ainsi que les fichiers système. Cette zone étant beaucoup plus performante que le reste du disque dur (voir partie SSD du présent article), vous jouissez d’une rapidité fortement accrue sur les tâches les plus récurrentes et importantes.

Le prix des SSD ayant fortement baissé depuis leur sortie, et leurs avantages et performances étant tout de même largement plus important que ceux des SSHD, cette technologie n’a pas prospéré tant que ça et ne sera donc pas abordée dans nos cas pratiques.

Cas pratiques :

– Vous changez le disque défectueux de votre ordinateur portable : prenez un disque HDD de 2.5″ (pas le choix, de toute façon, ou ça ne rentre pas !)

– Vous changez le disque défectueux de votre ordinateur portable : pensez aussi à l’option SSD.

– Vous changez le disque dur de votre ordinateur de bureau, ou en ajoutez un second : prenez un disque dur de 3.5″, vous aurez de meilleures performances, et ce pour un tarif souvent inférieur !

Le disque dur SSD, la révolution haut de gamme devenue indispensable.

Le SSD ou « Solid State Drive » soit « Support en plaque solide », fais référence à la technologie qui permet de stocker les données en son sein. À l’inverse du disque dur classique, effectuant une gravure mécanique sur des plaquettes, on retrouve ici un PCB, c’est-à-dire une plaquette en plastique comportant des gravures laser et autres circuits électroniques, vous êtes perdu ? Alors voyez plutôt :

Quel type de disque dur choisir ?  SSD vs HDD vs SSHD et 2.5" vs 3.5" - Cas pratiques. 2 - generationcloud.fr
Un circuit imprimé

Oui ! C’est possible de remplacer nos énormes disques HDD par des petites plaquettes comme celles-ci, comparables à des clés USB en plus grandes, les performances et la longévité en plus (et le coût aussi).

Le coût des SSD :

Trois à 5 fois plus cher que le disque dur classique, il était il y a encore quelques années jusqu’à plus de 10 fois plus cher. Il s’est désormais démocratisé et de plus en plus de solutions comportant un petit SSD pour le système et un gros HDD pour les données sont présentes sur le marché des laptops et tours PC, le but étant de profiter des performances du SSD là où elles sont nécessaires tout en économisant sur le coût total.

Les différentes technologies de SSD :

Sans rentrer dans trop de détails (sujet d’un prochain article), sachez qu’il existe deux types principaux de disques SSD. Les disques à interface SATA, et les disques à interface PCIE (aussi dits Nvme), et deux types de formats principaux, les disques en 2.5″ et les disques en M.2.
Les SATA (Serial Advanced Technology Attachment) et PCIE (Peripheral Component Interconnect Express) sont des interfaces, c’est-à-dire des technologies de connexion entre deux appareils. En l’occurrence ici, la technologie qui permet le transfert de données entre les disques et la carte mère de l’ordinateur.
Le Nvme (Non-Volatile Memory express) est également une interface, mais étant liée à l’interface PCIE. C’est une sorte de PCIE amélioré.
Les SSD en PCIE d’aujourd’hui sont tous des Nvme.

Un disque en 2.5″:

Quel type de disque dur choisir ?  SSD vs HDD vs SSHD et 2.5" vs 3.5" - Cas pratiques. 3 - generationcloud.fr

Un disque en M.2 (celui-ci est un PCIE (aussi dits Nvme) )

Quel type de disque dur choisir ?  SSD vs HDD vs SSHD et 2.5" vs 3.5" - Cas pratiques. 4 - generationcloud.fr

Les disques SATA auront un maximum de 600mo/s de lecture/écriture. Les disques PCIE (aussi dits Nvme) commencent à 2000mo/s.

Vous trouverez des disques M.2 en SATA et en PCIE (aussi dits Nvme) mais pas de disques 2.5″ en PCIE.

Les SSD M.2 PCIE ont tous les avantages hormis le prix, bien plus élevé (ils chauffent également plus). Vous les trouverez dans les ordinateurs ultras-fin type Macbook et ultrabook, ou des M.2 SATA plus classiques sur les configurations moins haut de gamme.

On peut voir toutes les différences ici :

Quel type de disque dur choisir ?  SSD vs HDD vs SSHD et 2.5" vs 3.5" - Cas pratiques. 5 - generationcloud.fr

Quels sont les avantages du SSD par rapport au HDD ?

Les débits (rapidité) sont beaucoup plus élevés, on est sur du plus de 10 fois plus rapide au moins, ceci expliquant cela :

  • Allumage et extinction de l’ordinateur quasi immédiat.
  • Les programmes et l’ensemble de l’utilisation de l’ordinateur sont plus fluides et rapides.
  • Transfert de données vers clé USB, disque externe, ou en copier-coller interne largement plus rapide.

La technologie étant entièrement électronique, elle s’affranchit des contraintes des systèmes mécaniques :

  • Consommation d’énergie moindre et donc meilleure autonomie des ordinateurs portables équipés.
  • Poids très inférieur, aussi léger qu’une clé USB pour des TO de données.
  • Résistance aux chocs et aux vibrations.
  • Moins d’erreurs de lecture et donc de bogues des systèmes d’exploitation (Windows, Linux, Mac OS …)
  • Longévité supérieure en environnement réel, même si les SSD ont tendance à se dégrader naturellement avec le temps (perte de mémoire totale).

Quel type de disque dur interne choisir selon son utilisation ?

Cas pratiques :

Vous voulez changer le disque dur de votre ordinateur portable, fixe ou tout-en-un, vous avez deux choix :
Un SSD qui sera plus rapide et plus durable, mais plus cher.Un meilleur SSD que celui éventuellement déjà installé.Un autre HDD ou SSD qui sera exactement comme le premier.

Prenez un HDD si :
Vous avez la place d’installer un petit SSD à côté pour installer le système dessus (Windows). L’ordinateur démarrera sur le SSD et vous aurez votre HDD pour vos données. Vous économisez sur le coût total sans perdre en performances.
Si c’est pour un tout en un, prenez soin de vérifier la compatibilité avant toute chose, le plus souvent c’est un HDD 2.5″ dont vous aurez besoin.

Prenez un SSD SATA (non M.2) si :
Vous n’avez la place que pour un seul disque. Il existe des modèles très peu chers comme le Samsung QVO de 1TO à 100e. Nous conseillons de toute façon de sauvegarder les données volumineuses sur des disques externes ou mieux, le Cloud.
Prenez un SSD M.2 de type SATA ou PCIE:
– Pensez éventuellement à remplacer votre SSD SATA (qu’il soit de format M.2 ou non), par un SSD en PCIE (NVME) si vous avez les deux emplacements disponibles sur votre carte mère. Attention toutefois à ce que la différence de prix entre les deux solutions en vaille la peine pour votre usage. (Voir notre article )
– Si vous changez un SSD M.2, faites attention de le remplacer par un disque compatible en format comme en type de connecteur (PCIE ou SATA – voir photos plus haut).

Vous voulez changer le disque dur en format M.2 de votre ordinateur portable, vous avez deux choix :
Utiliser un disque SSD SATA M.2 ou un SSD PCIE (Nvme). Le dernier sera plus performant et plus cher.

Quel type de disque dur externe est le meilleur et le plus durable ?

Cas pratiques :

– Vous avez besoin de beaucoup de place pour faire un NAS (2TO ou plus) : Il sera plus avantageux de vous procurer des disques HDD 3.5″, en effet, le serveur NAS est fixe et ne risque donc pas trop les chocs, il est bien ventilé et donc aura moins tendance à s’abîmer comme les HDD en milieu confiné comme dans les PC. De plus, le coût serait bien trop élevé en SSD pour des données souvent de faible valeur (musique, films, etc.). Les photos de grande valeur devraient être sur le Cloud ou dans un disque déconnecté, à la fois rangé et bien protégé !
Vous avez besoin de beaucoup de place pour des données peu importantes, de plus le disque ne bougera pas :
Vous pouvez prendre un disque externe HDD.
Vous avez besoin d’un disque pour des données importantes, que le disque soit mobile ou qu’il reste dans un tiroir :
Privilégiez toujours le SSD, pour les données ultras importantes, faites par ailleurs un backup (sauvegarde) sur le Cloud.
N’oubliez pas : si le poids est un critère, le SSD est très largement plus léger. Il résiste également aux chocs et certains modèles externes résistent à l’eau.

Voilà.

Nous recommandons donc dans tous les cas un SSD, le HDD n’ayant que le tarif pour lui !

Léo Dugué – generationcloud.fr – 01/07/2020

Besoin d’un conseil informatique ? D’une aide à l’installation ou d’un dépannage ? Faites une demande d’intervention depuis notre page de services informatiques !

Plus d'articles

small_c_popup.png

Formulaire de demande d'intervention.

Nous vous contacterons pour confirmer.