Sauvegarder ses données informatiques: 4 stratégies expliquées

eviter la perte de données - sauvegardes informatiques

Le risque d’une perte de données informatiques devrait être l’une des préoccupations premières de tout particulier ou entreprise.

Qu’elle soit sentimentale ou pratique, la valeur des données stockées sur vos ordinateurs, vos smartphones ou dans vos stockages externes est toujours cruciale.

Avec l’augmentation exponentielle du recours aux solutions digitales et aux documents informatisés, le besoin de mettre en place des stratégies de sauvegarde et de récupération efficaces devient indispensable, en permettant de se prémunir d’une perte de données.

Dans cet article, nous verrons: quelles sont les solutions adaptées à votre budget, à vos compétences, à vos appareils et à votre utilisation ?

Les principales solutions de sauvegarde

1) Utiliser plusieurs disques durs

La solution la plus simple pour sauvegarder ses données informatiques importantes est de copier les données sur différents disques durs. Ces disques peuvent être internes à l’ordinateur, ou bien branchés via un câble USB.

Vous pouvez dès lors utiliser ces disques en effectuant une mise à jour de vos données entre eux de manière manuelle, ou bien utiliser un logiciel spécialement conçu pour cette tâche. L’un des logiciels les plus connus pour faire vos sauvegardes est AOMEI Backupper.

Utiliser un logiciel vous permet de vous concentrer sur autre chose sans jamais vous soucier d’oublier de sauvegarder vos modifications de documents, l’ajout de nouvelle photos, etc. Le logiciel se charge en effet de synchroniser parfaitement tous les changements de manière bidirectionnelle, unidirectionnelle, immédiate ou différée. Il prend également en charge la sauvegarde multisupport, dont l’upload vers des comptes de stockages Cloud (Dropbox, Google Drive, OneDrive etc)

Si vous choisissez cette solution, pensez à vous équiper d’un disque dur adapté à votre utilisation. Interne ou externe, SSD ou HDD, des différences importantes existent, tant en termes de vitesse et de fiabilité que de praticité, et bien sûr, que de prix.

Conseil: pour vous aider à choisir parmi tous les types de disques durs, vous pouvez consulter notre article comparatif des technologies SSD et HDD. Vous y trouver une explication détaillée de tous les types de disques ainsi que leurs avantages et inconvénients.

 

Avantages de la sauvegarde sur disque dur

  • Contrôle total sur les données.
  • Coût d’acquisition faible.
  • Pas d’abonnement nécessaire.
  • Sauvegarde des données très rapide.
  • Fonctionnement ultra-simple.
  • Accès partout aux données à condition d’emporter le disque.
  • Solution de stockage la plus écologique.
 

Inconvénients de la sauvegarde sur disque dur

  • Risque de panne du disque.
  • Pas d’accès aux données depuis internet.
  • Sauvegarde automatique dépendante d’un logiciel tiers.
  • Stockage limité à la taille du disque dur.

2) L’abonnement de stockage dans le Cloud

L’abonnement à un service de stockage de données en ligne est couramment appelé “Service de stockage dans le cloud” ou “Abonnement cloud”. Les principaux acteurs sont:

  • Microsoft avec OneDrive
  • Google avec Google Drive
  • Apple avec iCloud
  • Dropbox
  • Infomaniak avec Kdrive
  • Proton avec Proton Drive
 

Avec cette solution de sauvegarde de données, vous devrez installer le logiciel de paramétrage de votre fournisseur de stockage dans le cloud, puis vous pourrez choisir de synchroniser un ou plusieurs dossiers de votre ordinateur – ou d’un périphérique relié à votre ordinateur – avec un compte en ligne, dans lequel vous retrouverez toutes vos données.

Vos données seront donc à la fois présentes sur votre appareil, ainsi que copiées en ligne, dans le cloud. On appelle dossier synchronisé tout dossier dont le contenu est sauvegardé en ligne en continu. Le dossier synchronisé principal est celui qui affichera l’ensemble des données de tous vos appareils.

Exemple: vous pouvez synchroniser votre Bureau Windows avec OneDrive, son contenu sera alors sauvegardé en ligne. Sur un autre ordinateur, vous aurez accès à ces données dans le dossier appelé OneDrive de ce second PC.

Note: lorsque vous synchronisez plusieurs appareils sur un même compte de stockage en ligne, vous avez le choix de télécharger en continu tout ou partie des données des autres appareils sur l’appareil actuel. Dans le cas contraire, vous verrez toujours la totalité des données de tous vos appareils dans l’arborescence de votre dossier synchronisé principal, mais n’y aurez accès que si votre appareil actuel est connecté à internet. Cette dernière solution permet d’économiser de l’espace de stockage. Pour en savoir plus: cliquez ici.

Depuis internet, vous pourrez également consulter vos données synchronisées simplement en vous connectant au site de votre fournisseur, avec un identifiant et un mot de passe.

La totalité des fournisseurs cités plus haut proposent à la fois un accès depuis un navigateur (adapté pour une consultation sur PC ou MAC), ainsi qu’une application Android et iOS (adapté pour une consultation sur smartphone).

À l’aide de l’application mobile, la synchronisation des photos, des contacts ou d’un dossier en particulier est rendu possible, de manière similaire à ce qui est proposé sur PC. Vous pouvez ainsi prévenir la perte de données sur tous vos appareils.

 

Avantages de la sauvegarde dans le cloud

  • Facilité d’utilisation et de paramétrage.
  • Nombreuses fonctions de partage, de chiffrage, de gestion d’accès.
  • Fonctionnement sur PC, MAC et smartphone.
  • Accès aux données depuis n’importe où.
  • Coût d’acquisition réduit.
  • Taille de stockage illimitée (coût d’abonnement au prorata).
 

Inconvénients de la sauvegarde dans le cloud

  • Système d’abonnement mensuel.
  • Données stockées par des entreprises privées.
  • Pas toujours de contrôle sur la localisation géographique des serveurs.
  • Solution très polluante, puisque dépendante d’une utilisation intensive de serveurs.
  • Sauvegarde dépendante d’internet.
  • La sauvegarde de gros fichiers peut être lente, en fonction du réseau.

3) Le serveur NAS

Le serveur NAS est un boitier, aussi appelé “baie”, contenant un ou plusieurs disques durs. Ce boitier est relié à votre routeur ou votre box internet de manière à être présent dans votre réseau local et à avoir accès à internet.

Vous pouvez utiliser un NAS de très nombreuses façons, mais pour effectuer une sauvegarde et prévenir une perte de données, il en existe deux:

  1. Tel un disque dur branché en réseau, c’est-à-dire au fonctionnement presque similaire à un disque dur interne.
  2. Tel un serveur cloud privé, c’est-à-dire au fonctionnement totalement similaire à une solution comme OneDrive (les options poussées et les différentes solutions de synchronisation comprises), mais sans abonnement, et avec un contrôle total sur vos données. Le NAS générera également une adresse internet à laquelle vous rendre pour consulter vos données depuis un navigateur.
 

Note: pour que le NAS soit accessible depuis internet via un navigateur, il faut qu’il ait accès à internet. En cas de coupure de courant ou de réseau affectant le NAS, vous pouvez perdre l’accès à distance à vos fichiers. L’utilisation d’un onduleur et/ou d’une stratégie de sauvegarde hybride permet cependant de palier à ce faible risque.

Traditionnellement, une baie de NAS comporte plutôt deux disques durs au minimum, permettant d’effectuer une copie de vos données sur les deux disques à la fois. En cas de panne d’un disque, l’autre peut alors être utilisé. On appelle ceci le RAID 0. En pratique, deux disques dur de 2TO en RAID 0 ne vous donnerons donc que 2TO d’espace de stockage.

Par ailleurs, et en fonction de l’importance des données stockées sur le NAS, vous pourrez paramétrer une sauvegarde redondante automatiquement effectuée, et ceci sans logiciel tiers. Le NAS est en effet un outil très puissant disposant d’une interface gestion complète. Plus de détails à la suite.

Conseil: pour en apprendre plus sur les nombreuses options et cas d’utilisations d’un NAS, consultez notre article: principaux cas d’utilisation d’un NAS pour les particuliers et les entreprises.


Avantages de l’utilisation d’un NAS

  • Possibilité de redondance des disques.
  • Possibilités nombreuses de redondance de sauvegarde.
  • Accès via internet à votre NAS, aux paramètres comme au contenu.
  • Possibilité de synchroniser son smartphone, des applications, etc.
  • Utilisation possible comme serveur multimédia.
  • Innombrables options et cas d’utilisations autres que la sauvegarde.
  • En utilisation en réseau local simple, très écologique comparé au cloud.
  • Pas de frais d’utilisation après l’achat.
 

Inconvénients de l’utilisation d’un NAS

  • Mise en place et choix du matériel un peu complexe.
  • Prix d’achat assez élevé.
  • Besoin de changer les disques durs sur le long terme.
  • Ne doit être utilisé qu’avec des disques spécifiques et onéreux.
  • Doit typiquement rester allumé en permanence.
  • Le NAS n’est accessible à distance que s’il a accès au réseau Ethernet et reste allumé.
 

Conseil: pour une utilisation d’entreprise et intensive, avec des exigences de sécurité très poussées, il peut être intéressant de se tourner vers des serveurs physiques tel que les serveurs Edge AI (pour en apprendre plus, voir cette page https://ecrin.com/serveurs-edge-ai/).

4) La sauvegarde redondante

Bugs informatiques (voir: explication du premier bug informatique par Grace Hopper), pannes matérielles, actes de malveillance, pertes d’accès, catastrophes naturelles… Les événements pouvant donner lieu à une perte de données sont nombreux.

La pratique de la sauvegarde redondante, ou « sauvegarde multisupport », vise avant tout à mixer différentes solutions de stockage pour réduire le risque de perte de données ou d’inaccessibilité à celles-ci. Par ailleurs, disposer de plusieurs copies de ses données critiques peut parfois permettre de réduire le temps de récupération de celles-ci en cas de sinistre, ce qui est crucial pour une utilisation professionnelle.

Par exemple, lorsque vous utilisez un NAS, vous pouvez lui demander de sauvegarder tout ou partie de son contenu de manière unidirectionnelle ou bidirectionnelle, à intervalle planifié ou en continu:

  • Vers un autre NAS de votre réseau local ou distant (distant: c’est-à-dire ailleurs, mais accessible depuis internet).
  • Vers un ordinateur local ou distant, à condition qu’il dispose du logiciel utilisateur fourni par le fabricant du NAS.
  • Vers un service cloud, tel que OneDrive ou Dropbox, etc.
  • Vers un serveur privé local ou distant, via une connexion FTP.
 

Une telle pratique peut également être mise en place sur un simple ordinateur, via un logiciel comme AOMEI Backupper.

En termes d’avantages et d’inconvénients, ils seront principalement dépendants des solutions que vous choisirez d’utiliser pour implémenter la redondance de vos sauvegardes.

 

Avantages de la sauvegarde redondante

  • Possibilités et options sans limites.
  • Le plus haut niveau d’accessibilité et de sécurité pour vos données.
 

Inconvénients de la sauvegarde redondante

  • Mise en place et entretien complexe pour un amateur.
  • Coût de mise en place plus cher qu’une solution unique.
 

Autres articles en rapport

Une question sur l'article ou besoin d'aide ?

Pour toute question relative à un article du Blog, merci de n’utiliser exclusivement que la section commentaire.

Nous ou les autres lecteurs pouvons vous répondre.

Pour une demande d’assistance personnalisée: nous proposons des services commerciaux dont les spécificités et les tarifs sont détaillés sur les pages correspondantes.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, vous pouvez laisser un commentaire !x