Comment choisir son alimentation PC ? Le dossier technique complet

Mis à jour le 28-04-24

80 vues depuis ce mois

Comment Choisir Son Alimentation Pc Generationcloud.fr 1536x1024

Nous allons voir dans cet article comment choisir son alimentation de PC (PSU: Power Supply Unit), et ce dans les moindres détails, pour vous monter un PC bien optimisé.

Vous pourrez vous arrêter aux spécifications et prérequis de base, ou bien vous intéresser aux détails techniques et de rendu visuel plus poussés.

Voir également notre article résumé: comment savoir quels composants acheter pour son PC ?

Besoin d’aide pour monter votre pc ? Consultez notre service de monteur pc.

Les spécifications de base d’une alimentation d’ordinateur

Vous souhaitez vous procurer une alim compatible sans vous prendre la tête avec les détails ? Arrêtez-vous à ces trois points essentiels ! 

Choisir une alimentation PC suffisamment puissante

La première chose à vérifier avant d’acheter une alim’, c’est la puissance nécessaire au fonctionnement de votre ordinateur lorsque celui-ci sera à sa charge maximale. C’est-à-dire que l’alimentation doit pouvoir fournir le courant nécessaire au fonctionnement du pc en utilisation intensive sans aucun risque de coupure.
Pour vérifier cette donnée, additionnez la consommation maximale de chacun de vos composants, et prévoyez toujours au moins 100w de plus que le minimum, car la consommation réelle varie d’un même composant à un autre, de plus vous n’allez pas calculer la consommation des ventilateurs etc… Par ailleurs, l’efficience de votre alimentation est variable également, c’est-à-dire sa consommation de courant réelle par rapport à ce qu’elle fournit en sortie à vos composants.

Pour ne pas risquer d’erreur, contentez-vous d’utiliser un calculateur de puissance nécessaire tel que celui de Bequiet!, à cette adresse: https://www.bequiet.com/en/psucalculator.

Cet outil comprend une large marge de sécurité dans ses recommandations et est très complet tout en restant utra simple.

Déterminer et repérer la connectique nécessaire

En fonction des composants choisis et en prenant en compte le plus possible vos projets d’amélioration et d’ajout de composants, vous devrez faire attention à choisir un bloc d’alimentation comprenant la connectique adaptée.

Cliquez pour agrandir

Quel connecteur pour quel composant ?

Carte graphique: connecteur Pcie (1×6+2) ou (2×6+2) ou (2×6+2 et 1×6+2) ou (2x 2×6+2), en fonction du nombre de prises sur la carte graphique.

Cartes graphique Nvidia founders edition et (certaines) RTX4000: connecteur 12VHPWR (aussi dit connecteur 12pin PCIE 5.0). Ce standard étant récent, un adaptateur est fourni avec les cartes graphiques concernées, permettant d’utiliser des connecteurs PCIE 6+2 pins classiques, mais avoir ce connecteur de base est plus esthétique et plus pratique. Il ne sera disponible par défaut que sur les alimentations à la norme ATX 3.0

Disque dur format 3.5″ et 2.5″: un connecteur SATA par disque. (Les disques dur format M.2, souvent des Nvme, n’ont pas besoin d’être alimenté par l’alimentation puisqu’ils vont directement sur la carte mère).

CPU: en fonction de la carte mère, connecteur 2×4 pins le plus souvent, ou 2×4 pins + 1x4pin ( soit un 2x4pins entier + 1 séparé en deux), ou 2x 2×4 pins. Sur des configurations entrées de gamme, parfois un simple connecteur 1×4 pins est suffisant, vérifiez bien alors que votre bloc d’alimentation comporte un 2×4 pins séparable en deux. 

Carte mère: connecteur 24 pins. 

Certains ventilateurs bas de gamme: connecteur PATA, soit un par ventilateur, soit un seul et les ventilateurs branchés en série. (Notez que 99% des ventilateurs vendus, ou présents dans de bonnes marques de boitier, n’ont pas besoin de ces connecteurs).

Pour ne pas faire d’erreur, regardez bien les fiches techniques et utilisez un configurateur PC pour valider votre configuration finale. Voir notre comparatif des configurateurs pc.

Choisir la taille ou le format de son alimentation PC

Vous devez maintenant déterminer la taille, ou form-factor, de votre alim’. En fonction du boitier que vous avez ou allez choisir, tous les blocs d’alimentations ne seront pas compatibles, et certains seront compatibles, mais pas forcément recommandés:

ne prenez jamais une alimentation plus petite que nécessaire. Les petites alimentations sont utiles aux petits boîtiers mais sont souvent plus bruyantes et moins durables. 

Indications et repères de base

La plupart des boitiers de PC fixe sont compatibles avec les alimentations au format ATX. C’est le cas notamment si votre boitier est compatible avec les formats de cartes mères suivants: ATX, m-ATX (micro-atx) et E-ATX. 

Les miniboitiers récents étant adaptés aux cartes mère de format mini-ITX, sont eux compatibles avec les alimentions SFX et/ou SFX-L. 

Pour ne pas faire d’erreur, regardez bien les fiches techniques et utilisez un configurateur PC pour valider votre configuration finale. Voir notre comparatif des configurateurs pc.

Les 4 principaux formats d’alimentation

Les spécifications de design et de fonctionnalités avancées

Les détails abordés dans cette partie sont purement optionnels et n’auront donc aucun impact sur le fonctionnement de base de votre ordinateur.

Alimentation modulaire, semi-modulaire ou non modulaire

Alimentation modulaire: vous pouvez remplacer n’importe quel câble et n’utiliser que ceux qui sont strictement nécessaires à votre configuration. 

Alimentation semi-modulaire: les câbles CPU et 24 pins de la carte mère sont fixes.

Alimentation non modulaire: les câbles font partie intégrante de l’alimentation et ne peuvent donc pas être remplacés.

Quel type d’alimentation choisir ?

Alimentation modulaire: pour pouvoir installer uniquement les câbles utiles, et pour pouvoir les changer (couleur, qualité, matière, voir câbles en fibre de verre éclairés par leds).

La semi-modulaire: si vous pensez changer seulement le câble de la carte graphique, ou bien que vous souhaitez uniquement éviter les câbles en trop, c’est une option économique par rapport à l’alimentation modulaire.

Non modulaire: avantage sur le prix et la simplicité, vous limitez le nombre d’erreurs et de galères possibles puisque les câbles sont préinstallés, cela vous économise une étape de montage.

Les certifications d’efficience énergétique de l’alimentation

Le label 80 Plus vous garantit un rendement énergétique supérieur à 80%. 

Plusieurs niveaux garantissent ensuite un rendement par palier tel que présenté dans le tableau ci-dessous.

Cette efficience vous permet de réaliser des économies d’énergie, c’est-à-dire qu’une alimentation avec un rendement (ou efficience) de 90% à 50% de charge ( soit lorsque l’alimentation sera utilisée à 50% de sa puissance maximale) vous permettra d’économiser 5% d’énergie par rapport à une autre alimentation avec un rendement de 85% seulement à 50% de charge. 

À vous de faire le calcul entre ces données, le coût du Kwh, le temps de conservation estimée de votre alimentation (sachant que les bonnes alimentations sont garanties 10 ans), et votre estimation de consommation, pour trouver le meilleur équilibre entre prix d’achat et coût de revient sur le long terme.

Conseil: vu la différence de prix entre les modèles 80 Plus Gold et Platinum / Titanium, il est quasiment impossible de revenir sur son investissement. Ne vous attardez pas sur ces certifications pour faire des économies.

Certifications Alimentation Pc

Le type de ventilation

Ventilation passive: il n’y a pas de ventilateur sur la PSU (cas inexistant sur les configurations de pc de jeu).

Ventilation active: le ventilateur tourne en permanence.

Ventilation semi-passive: le ventilateur tourne seulement lorsque l’alimentation atteint un certain niveau de charge ou de chaleur. Souvent, cette fonction est appelée « Zero RPM mode », parfois désactivable grâce à un bouton à l’arrière. 

Courbes et qualité du ventilateur

Beaucoup d’allégations et de terminologies compliquées sortent régulièrement pour parler des ventilateurs: roulement à bille, à lévitation magnétique, à fluide… Régulation PWM, etc. 

Ne perdez pas votre temps sur ce charabia et consultez directement les courbes de bruit et de ventilation. Les bonnes alimentations et notamment celles de Corsair fournissent cette donnée sur la boite du composant. Bien sûr, cela ne vaut que si vous êtes intéressé par le bruit et voulez comparer les modèles sur ce point.

Les éléments de design et le RGB

Certaines alimentations comportent des LED RGB et/ou des logos illuminés, si le contrôle et le fonctionnement de ces éléments vous importe, assurez vous que votre carte mère dispose des connecteurs nécessaires pour brancher des câbles de contrôle rgb (ce sont le plus souvent des câbles rgb 3 ou 4 pins). Soyez aussi attentif au type de boitier que vous allez choisir, la plupart d’entre eux n’offre que peu voir pas de visibilité à l’alimentation. 

La qualité des câbles inclus

Chaque bloc d’alimentation dispose de câbles inclus qui sont plus ou moins bons. En fonction de vos goûts, vous pouvez départager une alimentation avec une autre sur cette seule base. Quoi qu’il en soit, une alimentation full modulaire vous permettra de changer ces câbles. 

Conseils généraux et pièges à éviter

Vérifier la garantie

Une bonne alimentation dispose toujours d’un minimum de 5 ans de garantie. En dessous ce n’est pas adapté à un ordinateur haut de gamme, mais pour des petites configurations de bureautique, une alimentation garantie 3 ans peut suffire.

De manière générale, viser une alimentation garantie 10 ans reste un très bon choix, surtout au vu des nombreux autres avantages qu’apportent les alimentations de cette gamme (modulaire, mode zero rpm, qualité des câbles, etc).

Optimiser le rapport qualité/prix

Pour optimiser le rapport qualité prix de votre PSU, prenez toujours un modèle plus puissant que nécessaire, ainsi vous pourrez la conserver d’une upgrade à une autre. 

Là encore, prenez une PSU garantie 10 ans pour avoir l’assurance d’un très bon produit qui pourra être amorti dans le temps. La différence de prix en vaut la peine.

Un bon rapport qualité/prix se situe autour de 140e pour une PSU full modulaire de 850w, garantie 10 ans et certifiée 80 Plus Gold.

Marques de PSU à éviter ou à privilégier

Les bonnes marques: Corsair, Bequiet!, Seasonic, FSP, NZXT, MSI, ZALMAN, CoolerMaster… Liste non exhaustive.

Quelques marques à éviter: TACENS, Mars Gaming, Xilence, Tecnoware, Aerocool … Et autres marques chinoises. 

Attention à la longueur des câbles

Si vous achetez un très grand boitier, il est fort probable que les câbles donnés ne soient pas suffisamment longs. Auquel cas une PSU modulaire sera obligatoire pour pouvoir remplacer les câbles par de plus longs. Alternativement, des extensions peuvent être ajoutées aux câbles présents, mais le câble management devient alors très compliqué et vite moche.


Cet article vous a aidé ? Laissez-nous 5 étoiles ci-dessous 🤗 !

Une question ? Postez votre commentaire !

5 5 votes
Votre évaluation
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
A propos
Depuis 2018, nous vous proposons divers services de maintenance informatique en entreprise, ainsi que de dépannage et d'assistance informatique à domicile sur Paris et en Île-de-France.
0
Donnez votre avis ou posez une question en commentaire !x